ITW sur France 3 au sujet de l'intégration de RaidLight dans le groupe Rossignol

FRANCE 3 : L’intégration de RaidLight-Vertical dans le groupe Rossignol

L’intégration de RaidLight & VERTICAL dans le groupe Rossignol suscite l’intérêt de la Presse et des médias. On a même eu la visite de France 3 et on est passé au Journal Télévisé du 19/20 le 26 août ! Je vous invite à découvrir ici mon interview 🙂

Le petit monde du #trail est en ébullition

« Le groupe Rossignol, leader mondial du ski, vient de confirmer l’intégration de RaidLight & VERTICAL, entreprise iséroire, pionnière dans le milieu !

A l’image de son atelier hightech où sont fabriqués des sacs à dos ultra-légers, RaidLight & VERTICAL défend le « Made In France » haut de gamme dans le domaine du trail et de la rando.

Benoît Laval, ingénieur passionné de montagne

Il y a quinze ans, Benoît Laval a une idée. L’ingénieur passionné de montagne s’est lancé dans cette niche d’abord dans La Loire puis à Saint-Pierre de Chartreuse.

L’intégration de RaidLight dans le groupe Rossignol

Avec 55 salariés et 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaire, l’entreprise a tapé dans l’oeil du géant Rossignol, soucieux de compléter son offre Outdoor.

Pour RaidLight & VERTICAL, cette intégration est l’occasion de monter en puissance. »

Benoît Laval : L’intérêt de le faire avec Rossignol, c’est aussi que c’est une marque locale, régionale, avec des produits très complémentaires : ils sont beaucoup plus ciblés l’hiver, nous on est ciblés l’été.

Sur le ski de randonnée, eux, ils font des skis, nous on fait des vêtements.

La dimension internationale

On avait un vrai intérêt commercial à se rapprocher, et aussi l’intérêt d’avoir un actionnaire qui connaît l’Outdoor à grande échelle et qui a des entrées aux Etats-Unis, dans différents pays.

« RaidLight & VERTICAL lorgne aussi la Chine et le Japon. Ce rapprochement devrait l’aider à conquérir de nouveaux marchés, surtout, la marque va continuer à vivre sous son nom. »

Benoît Laval : Bien évidement, les produits de Trail sont toujours ciglés avec le logo RaidLight, les produits de ski de randonnée avec VERTICAL, cela ne change pas. Ce sont des moyens économiques que l’on met en commun derrière pour travailler.

Pour la clientèle, RaidLight c’est bien le trail, cela ne changera pas.

Les équipes sont les mêmes, moi-même je reste bien évidemment à la tête du projet et on reste bien entendu à Saint-Pierre de Chartreuse avec notre Station de Trail et avec nos outils actuels.

« Sous le giron de Rossignol, RaidLight & VERTICAL espère embaucher une quinzaine de nouveaux salariés et tripler son chiffre d’affaires d’ici 5 ans. »

Pour découvrir l’intégralité de la vidéo, cliquez ici !

Mon compte Twitter

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *